Le surmoi perverti. Bisexualité psychique et états limites, de François Richard - Université de Perpignan Via Domitia Access content directly
Journal Articles Revue Française de Psychanalyse Year : 2022

Le surmoi perverti. Bisexualité psychique et états limites, de François Richard

Abstract

L'oeuvre poétique de Miguel Hernández s'inspire des formes traditionnelles de la poésie espagnole mais présente également des éléments de modernité, ainsi qu'un langage propre au poète. Autodidacte, à peine éduqué par les jésuites, il choisit de former sa conscience poétique en lisant les oeuvres de Góngora et de saint Jean de la Croix. Son ami Ramón Sijé l'encouragea dans la voie de la poésie mystique et bien que les références au thème religieux n'apparaissent pas clairement dans ses vers, elles sont néanmoins nombreuses dans les trois recueils de poèmes majeurs que nous nous proposons d'étudier. El rayo que no cesa (1934-1935), composé majoritairement de sonnets, se veut une réflexion sur l'écriture, métaphoriquement représentée comme une « lumière qui jamais ne s'éteint » et qui naît de l'opposition inéluctable entre douleur et bonheur en amour. Le je poétique amoureux exprime donc une série de contradictions tandis que l'aimée est une absente idéalisée, ce qui n'est pas sans rappeler le Cantique des Cantiques et la poésie mystique du Siècle d'Or.

Domains

Psychology
No file

Dates and versions

hal-04008058 , version 1 (28-02-2023)

Identifiers

Cite

Laurence Aubry. Le surmoi perverti. Bisexualité psychique et états limites, de François Richard. Revue Française de Psychanalyse, 2022, Vol. 86 (4), pp.911-914. ⟨10.3917/rfp.864.0911⟩. ⟨hal-04008058⟩

Collections

UNIV-PERP CRESEM
22 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More